Kinessences

L’expérience montre que certaines de vos blessures d’enfance, de vos douleurs d’adultes, trouvent leur origine dans ces instants invisibles où s’installe une vie.

La naissance est un rite initiatique, qui se joue en neuf actes : les neuf étapes de la naissance. La manière dont vous l’avez vécue conditionne votre fonctionnement encore aujourd’hui. De même, naître par césarienne, ou avec le cordon autour du cou, ou aidé de forceps, ou sous péridurale, … a une influence sur votre approche de la vie.

Osez explorer le mystère de votre naissance… pour décrypter et dénouer le fil de votre vie.

Généralement, pour avoir une idée de votre naissance physique, la seule version disponible vient de votre maman ou d’autres personnes ayant assisté à l’accouchement. Et quand on parle de naissance, on l’associe souvent à la naissance physique. Mais il y a aussi une autre naissance, la naissance de l’esprit que seul le nouveau-né peut connaître.

D’un côté, il existe une entrée en matière, une arrivée physique, un périple du corps traversant différentes épreuves. De l’autre côté, il existe simultanément une entrée en conscience terrestre, périple de l’esprit traversant lui aussi différentes épreuves.

À la naissance, l’enfant va devoir agir, décider, choisir pour lui-même. Il est le Gardien de sa propre vie et de sa naissance. Chaque étape lui enseigne cela.

La naissance est donc vue comme un passage comportant neuf épreuves, neuf étapes au cours desquelles le nouveau-né frôle « la mort » pour apprendre à choisir la Vie. C’est un véritable parcours initiatique qui forge la personnalité.  Elles sont les mêmes pour tous mais elles peuvent être vécues de manière très différentes par chacun

La naissance du corps dans le visible s’accompagne dans l’invisible, d’une mort à une ancienne dimension de la vie de l’esprit.

Retrouver votre naissance vous permet de voir votre existence sous un jour nouveau et mène à une réconciliation profonde avec vous-mêmes, voire votre famille et votre passé, dans l’Amour et le Respect.

Retrouver votre naissance, c’est commencer à poser des actes dans l’acceptation totale de vous-mêmes, dans la Liberté d’Etre. C’est rentrer dans l’Amour de Soi et quitter l’antagonisme.

Travailler sa naissance, c’est faire le choix conscient d’utiliser son passé comme ressource et non plus comme handicap. Sa mise en conscience et libération progressive assure un retour au Désir primordial de Vivre.

Naître, c’est retrouver le Sacré de la matière et de la Vie.

Bien-naître conduit au Bien-Être…

Pendant quatre jours, Noëlle vous propose un travail personnel profond.

Osez explorer le mystère de votre naissance… pour décrypter et dénouer le fil de votre vie.

Dates : 20-21/05/2017 + 17-18/06/2017
Horaire : De 10h à 19h.
Lieu : CPSE – Rue des Fortifications 25 à 4030 Grivegnée
Investissement pour soi : 400€
Formatrice : Noëlle Carole Mabillard

Renseignements & inscriptions : info@centre-eloan.be

Informations complémentaires : ZoOm sur les 9 étapes

Première étape de la naissance – la décision de naître. 

C’est le premier acte du fœtus sur sa propre vie.  À partir de là, une tendance générale va teinter sa personnalité : l’optimisme et l’enthousiasme qui le feront participer à sa vie ou le scepticisme et la prudence qui le feront résister à sa vie. Inconsciemment, l’enfant, et plus tard l’adulte, cherchera toujours à se retrouver devant les mêmes situations pour reproduire cette première volonté. Elle va marquer toutes les autres à venir : la volonté de fonder un couple, d’apprendre, de réussir dans son travail, de s’en sortir dans les moments difficiles, de traverser toutes les initiations de la vie, …

Deuxième étape de la naissance – le long couloir du ventre.

L’épreuve physique donne à l’esprit la force de comprendre la leçon (seul celui qui progresse évite la douleur et la mort) et la souffrance donne l’impulsion de s’en sortir. C’est l’étape d’un enseignement charnel des lois de l’engagement, de l’endurance et de la foi. Tous nos engagements et toutes nos persévérances en seront marqués.

Troisième étape de la naissance – les points de blocage.

Étape nécessaire pour que l’enfant acquière une personnalité indépendante de ceux qui l’ont engendré. Elle induit une programmation liée aux circonstances vécues : dépendance entre souffrances et choix. Nous connaissons la quantité de douleurs qu’il nous faut pour avoir le courage de choisir ou d’exister. Nous irons chercher des situations de blocage où nous vivrons un maximum de souffrance avant de décider de nous en sortir, de forcer le passage, au prix de déchirements.

À travers cette étape, certains développeront une grande détermination dans leurs choix, d’autres seront toujours indécis.

Quatrième, cinquième et sixième étapes de la naissance – les modalités de sortie.

La rencontre avec la Terre – L’expulsion du placenta – La coupure du cordon ombilical. 

Ces étapes font partie de l’initiation à la Terre : l’enfant rencontre l’imperfection terrestre, « la dualité terrestre ».  Trois événements majeurs occupent ces étapes : l’ivresse, l’union, la perfection puis la première inspiration (le cri), point où tout bascule, et ensuite la séparation, le détachement, l’imperfection. L’ivresse et le détachement vécus lors de ces étapes nous prédisposent à une aptitude plus ou moins prononcée pour le plaisir et/ou l’indépendance. Tous nos lieux sécurisants sont susceptibles d’être des ventres maternels que nous finissons par quitter pour ne pas mourir étouffés. La façon dont on les quitte s’inspire de notre première sortie.

Septième étape de la naissance – les grands yeux qui voient tout.

Cette étape détermine notre disposition à voir ou à ignorer que nous vivons au milieu d’un monde dissocié, d’un monde « sans amour ». Notre personnalité sera programmée dans un certain type de comportement à l’égard des autres, dans une sociabilité plus ou moins présente.

Huitième étape de la naissance – tout voir jusqu’à la folie.

Cette étape initie en nous un goût pour la raison issu d’une peur de la déraison.

Le génie, c’est d’avoir une porte de sortie, de pouvoir contrôler certaines pensées dans des circonstances extrêmes. Pour vaincre « le sans amour » du dehors, il n’y a qu’une solution : l’amour au-dedans, et l’exploitation de notre génie créateur.

Neuvième étape de la naissance – l’installation de l’écran.

Cette étape conduit à filtrer la réalité des faits, sélectionner les souvenirs et les agencer de manière subjective. Tout cela dans le but de moins percevoir la réalité, pour moins en souffrir. L’écran installe l’oubli et a une influence sur la mémoire. L’intelligence prend la place des intuitions et la vie spirituelle devient une vie émotionnelle. La vie intérieure est envahie par le monde extérieur.

Le jumeau perdu.

Beaucoup de souffrance vécue par le jumeau survivant découle de ce deuil non su et non fait.